ihp





Interface nationale Antibiorésistance


 

Interface nationale antibiorésistance


Ouverture du site au public :             14 décembre 2020

 

Antibiorésistance : face à un fléau mondial, une toute première interface nationale

Le site web Interface nationale antibiorésistance, conçu et réalisé par l’Inserm[1] a pour ambition de rendre visible la recherche française autour de l’antibiorésistance. Porte d’entrée commune, intersectorielle et interactive, l’interface antibiorésistance offre à l’ensemble des acteurs du domaine un accès aux chercheurs et professionnels de santé et aux recherches et informations portées par toutes les communautés scientifiques issus du secteur académique ou privé (industriels et startups), des syndicats des industriels de la santé ou encore de celui des essais cliniques.

L’interface facilite et assure la continuité et le partage d’informations émises par les ministères, les agences nationales et Santé publique France en charge de la surveillance, répondant ainsi aux objectifs de la feuille de route de la maîtrise sur l’antibiorésistance et du comité stratégique de filière industries et technologies de santé sur l’antibiorésistance. 

L’interface nationale antibiorésistance présente une vue panoramique et dynamique de l’ensemble des activités, des projets et des informations du domaine ainsi que le développement des outils technologiques et informatiques issus de l’écosystème Homme-animal-environnement. Avec cette ambition de faciliter la coordination des activités de recherche autour d’actions consensuelles dans une approche « une seule santé »[2], elle couvre l’ensemble des aspects de recherche les plus fondamentaux jusqu’aux recherches les plus finalisées, en y incluant l’apport des sciences humaines et sociales.

[1] élaboré par l’institut thématique I3M, en étroite collaboration avec les départements Systèmes d’information et Information scientifique et communication de l’Inserm, et l’agence ML Com et avec le soutien du MESRI.

[2] L’initiative « une seule santé » ou « one health » a été introduite au début des années 2000, synthétisant en deux mots une notion connue depuis plus d'un siècle, à savoir que la santé humaine et la santé animale sont interdépendantes et liées à la santé des écosystèmes dans lesquels elles coexistent, à l’échelle locale, nationale et planétaire.

 

 

 

Point de contact :

Pour toute information complémentaire merci de contacter Evelyne JOUVIN MARCHE (evelyne.jouvin-marche@inserm.fr) ou ppr-antibioresistance.i3m@inserm.fr .

 

 

En savoir plus sur le nouveau symbole global de l'antibiorésistance créé par le EU-JAMRAI

#AntibioticResistanceSymbol



Site par ID-Alizés